Agenda
29/07
2021
au 29/07/2021

Catach Festival @domes studios (Reporté)

Parc Maisonnave, Avenue des Pyrénées, Saint Martin de Seignanx - 19:30 à 23:00

Nouvelle édition du Catach Festival à Saint Martin de Seignanx, au parc Maisonnave, avenue des Pyrénées !

Libres et Sauvages !
Entrée à prix libre, camping gratuit, bière artisanale, nourriture maison, programmation éclectique originale et de qualité, le tout dans un cadre bucolique avec une équipe accueillante.
“Vous danserez sans qu’il ne vous soit plus permis d’arrêter, sur des sons futuristes, des beats crasseux, des cornemuses et des tambours, dans une bulle de végétation hors du temps et des sentiers battus.”

Pass sanitaire

REPORTE AU 10 SEPTEMBRE

 

Programme :

19h30 : How many BPM?

How many BPM? est une installation faite de deux courbes en face à face équipées de micros (matériaux et dimensions variables).
Cette installation est activée lors d’une performance pendant laquelle un skateur-métronome fait des va-et-vient et donne le tempo aux musiciens invités.

​C’est en 2014 que nait le projet HOW MANY BPM? dans les sous sols de la galerie parisienne l’Hermitage.

Plus précisément, lorsque Iouri Camicas artiste plasticien à l’initiative de ce lieu culturel, rencontre Youri Fernandez, membre fondateur du collectif franco-berlinois FLVR.

FLVR a pour ambition de créer des ponts entre l’univers du skateboard et des arts plastiques. C’est par le désir d’utiliser le skateboard comme outil de création, loin des clichés qui lui sont souvent attribués qu’ils imaginent une performance artistique dans laquelle un skateur se laisse porter par les va-et-vient d’une rampe. Les mouvements répétitifs du performeur créent un rythme et son corps devient un métronome qui appose le tempo. Un ou plusieurs musiciens sont alors invités à créer un univers sonore qui l’accompagne le temps de la performance.

20h30 : Edredon sensible

Derrière ce nom improbable d’Édredon Sensible on trouve la fougue et la croyance, le corps et l’esprit. Deux infatigables percussionnistes polyrythmiques et deux saxophonistes ténor et baryton prennent un plaisir dingue à faire durer les attaques et à les jouer en boucles, revigorant les amoureux d’un jazz élémentaire mais échevelé, porté sur la transe qui prend racine sur chaque continent.

Édredon Sensible c’est quatre types qui battent des bras et qui soufflent. Ils se regardent avec les yeux dans les oreilles pour danser partout mais surtout par terre. Y’a aussi de la transpiration sur eux, et si possible sur les autres. Leur passion? Brule Babylone mais toujours par la bouche.

Leur but? La catharsis, l’éruption, les petits guilis dans le cou qui font sentir qu’on est vivant. Les morceaux ils sont hypers longs. C’est la transe.

Vous écoutez :